Pourquoi vos pectoraux ne grossissent pas ?

Les pectoraux sont les muscles de prédilection chez les hommes. C'est l'un des groupes qui est assez facile à développer au début, et même avec de l'ancienneté. Mais il est parfois possible de ne pas les voir évoluer et ce, pour diverses raisons que nous allons évoquer dans cet article.


1, Des charges trop lourdes


Le développé couché est l'exercice phare de la musculation, il est utilisé à toutes les compétitions sportives. A vrai dire, c'est même l'un des exercices sur lesquels on est noté par le jury. Mais cependant, cet exercice phare est parfois mal utilisé. Le plus gros constat qui existe dessus est que beaucoup de pratiquants mettent des pois trop lourds par rapport à leur niveau. On parle du développé couché, mais c'est aussi le même cas sur d'autres exercices. Même si il faut utiliser des charges lourdes pour provoquer l'hypertrophie, il y a certaines limites. Le fait d'employer trop de poids réduit l'amplitude de travail, ce sont ensuite les épaules et les triceps qui prennent la relève lorsque les pectoraux sont hs. La charge doit être conséquente mais avec un juste milieu. Sinon, vous perdez de l'amplitude, vos pectoraux ne contracte pas suffisamment et vous n'allez pas chercher assez l'étirement des muscles. Tout cela fait que les pectoraux ne se développeront pas.


2, Sortez de votre zone de confort


La, c'est l'inverse, ceci est plus rare, mais on le voit encore assez souvent. Certains pratiquants utilisent les mêmes charges depuis quelques mois, voir quelques années. Mais pour développer suffisamment les pectoraux et lancer au maximum l'anabolisme, il faut sortir de sa zone de confort. Le but étant d'augmenter progressivement ses charges avec l'emploi de poids de 500 grammes. Cela permet d'évoluer progressivement et faire grossir continuellement les pectoraux.


3, Trop de développé couché tue les pectoraux


Malgré que ça soit l'exercice emblématique de la musculation, les autres exos ne sont pas moins intéressants. Mais en quoi faire que développer couché peut nuire nuire au développement des pectoraux ?

Ce groupe musculaire est composé d'un ensemble de quatre parties :

  • La partie sternale

  • La partie supérieure

  • La partie inférieure

  • La partie basse des pectoraux

Le développé couché permet de muscler uniquement la partie inférieure des pectoraux. Hors, pour progresser, ces muscles ont besoin de travailler sous tous les angles. Cela leur permet d'avoir une certaine homogénéité mais aussi de se développer plus vite et donc, de grossir sans stagner.


4, Variez vos exercices


Lorsqu'un muscle stagne, il y a forcement une raison quelque part. Le fait de ne pas varier les exercices en est une. Utiliser la barre, c'est bien, mais les haltères sont pas mal non plus. Le simple de varier les exercices de musculation des pectoraux permet de recruter les fibres musculaires différemment. Elles vont devoir à nouveau se réadapter, construire de nouvelles fibres et donc grossir. C'est un bon moyen de relancer l'anabolisme musculaire et de ne plus stagner.


5, Attention au travail des épaules et des triceps


Pendant la séance pectoraux, deux groupes musculaires externes sont recrutés, les triceps et les épaules. Ils participent à la réalisation des exercices en tant que muscles d'assistance. Cependant, lorsque les pectoraux ne sont plus aptes à fournir un effort, le travail va s'accentuer sur les épaules et les triceps. Ce n'est pas l'objectif recherché, alors pour solutionner ce problème, il faut alléger la charge. La deuxième solution consiste à remettre en cause la posture. Pour éviter l'intervention des muscles d'assistance, il faut commencer avec les omoplates étirées vers l'arrière. Cela va limiter au maximum le travail des deltoïdes. La troisième solution demande de revoir l'écartement des mains sur la barre. Plus elles sont rapprochées, plus les triceps interviendront. Plus elles sont écartées, moins les triceps participent à l'effort.


15 vues0 commentaire