top of page

Comment ne plus être essoufflé en courant ?

Dernière mise à jour : 22 avr. 2023

Lorsque l'on court, l'utilisation d'une bonne technique de respiration est indispensable. En effet, il faut maintenir un niveau d'oxygène sanguin suffisamment élevé pour avoir plus de rapidité et d'endurance.


Que ce passe t’il pendant que nous courront ?


Au repos, l'être humain ventile 12 à 16 fois par minute. C'est une moyenne générale, mais pendant l'effort, cette moyenne augmente considérablement. C’est un processus normal, car la dépense et les besoins énergétiques augmentent, les muscles, le coeur, ont besoin d'avoir plus d'oxygène.


Si être un peu essoufflé après une activité sportive est parfaitement naturel et inoffensif, cette impression d’étouffement et de manque d’air peut parfois devenir très gênante, et peut vite mener à l’épuisement, surtout chez les sportifs débutants.

Si vous venez de vous lancer dans la course à pied, il est donc indispensable de rapidement apprendre à respirer correctement, afin de réduire considérablement cette sensation d’essoufflement et de manque d’air. Cette augmentation ventilatoire provoque une plus grande quantité d'élimination de dioxyde de carbone.





Le dioxyde de carbone pendant le run


Pendant la course, le dioxyde de carbone s'accumule dans l'organisme, il est ensuite rejeté lors de l'expiration. Mais au bout d'un moment, le rythme respiratoire n'est plus en mesure de l’éliminer convenablement. Dès lors, le dioxyde de carbone s'accumule dans les poumons. Cela a pour conséquence de diminuer la quantité d'air entrant dans les poumons. Au final, vous respirer encore plus fort et vous êtes de plus en plus essoufflé.


Comment éliminer le dioxyde de carbone des poumons pendant l’effort?


Pour ce faire, il faut expirer fort et profondément. Cette méthode simple, permet d'empêcher l'accumulation du dioxyde et de laisser plus d'espace lors de vos insufflations.

Dans la pratique, respirez normalement et dès que vous commencez à vous sentir essoufflé, expirez profondément. Faites cela 2 à 3 fois de suite puis, reprenez un rythme respiratoire normal jusqu'à ce que vous vous sentez à nouveau essoufflé.


La deuxième méthode pour éliminer le dioxyde de carbone des poumons consiste à expirer un peu plus longtemps que ce que vous inspirez. Elle reste un peu plus délicate au début, lorsque vous n’avez pas l’habitude. Grâce à ces méthodes, vous vous rendrez compte que vous pouvez courir plus longtemps que ce que vous imaginez. Vous améliorez votre récupération pendant l’effort, vos muscles ont un meilleur répondant, et votre chrono s’améliore.




6 vues0 commentaire

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe

PROMOS

bottom of page