top of page

Comment bien débuter l'entraînement en stress métabolique : conseils pour préparer vos muscles

Introduction : Vous avez lu de nombreux articles vantant les avantages du stress métabolique pour stimuler la production d'hormone de croissance. Vous souhaitez essayer, mais vous avez des doutes et des inquiétudes ? Pas de souci, chez Nutrifirst, nous avons utilisé différentes variantes d'entraînement en stress métabolique depuis plus de quinze ans. Cependant, ce type d'entraînement ne s'improvise pas du jour au lendemain, surtout si vous êtes habitué aux séries classiques de 10 répétitions. Vos muscles vont réellement être mis à l'épreuve. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils concrets pour préparer progressivement vos muscles à l'entraînement en stress métabolique.


Augmentez progressivement le nombre de répétitions :


L'entraînement en stress métabolique ne consiste pas uniquement à faire des séries de 15 répétitions. Lorsque l'on parle de séries longues, nous parlons de séries de 30 répétitions. Si vous n'avez pas l'habitude de faire plus de 10 répétitions, commencez progressivement. Vos muscles ont besoin de s'habituer, alors faites des séries de 15 répétitions pendant deux semaines sur des exercices poly-articulaires. Au cours des deux semaines suivantes, essayez de faire des séries de 20 à 25 répétitions.


À ce stade, vos muscles se seront bien adaptés. Accordez-vous une petite semaine de récupération active. Ensuite, vous pourrez entamer votre programme de stress métabolique avec des séries de 30 répétitions. Continuez à les effectuer uniquement sur des exercices poly-articulaires pendant encore deux semaines, puis vous pourrez ajouter des exercices d'isolation. En suivant cette progression, vos muscles auront le temps de s'adapter et de se préparer efficacement.



Gestion de l'acide lactique :


Vouloir provoquer une augmentation naturelle de la testostérone ne se fait pas sans difficultés. Lorsque vous commencerez à préparer vos muscles aux séries longues, vous ressentirez l'acide lactique. Sans entrer dans les détails anatomiques, l'acide lactique provoque une sensation de brûlure intense dans le muscle en tension. Cette brûlure peut être inconfortable, et vous aurez peut-être envie d'arrêter. Mais ne vous laissez pas décourager, il est important de continuer jusqu'à atteindre le nombre de répétitions prévues.


L'acide lactique n'apparaît que lors des séries longues et ne se manifeste pas avec des séries de 6 à 15 répétitions. Avec le temps, vous vous habituerez de plus en plus à cette sensation.


Laissez votre ego de côté, privilégiez des poids plus légers :


Il est possible que vous préfériez soulever des poids lourds, mais dans l'entraînement en stress métabolique, la qualité prime sur la charge. Vous devrez soulever des poids plus légers que ceux auxquels vous êtes habitué, car le temps sous tension est beaucoup plus long. Cela ne signifie pas pour autant que vous allez perdre du muscle ou ne pas progresser. Au contraire, grâce à la sollicitation de l'hormone de croissance, vous pourrez obtenir une congestion musculaire plus importante avec des séries longues. Assurez-vous simplement d'avoir une alimentation adéquate pour nourrir rapidement vos muscles.


Conclusion :


En suivant ces conseils concrets, vous pourrez bien débuter l'entraînement en stress métabolique et préparer vos muscles progressivement. Augmentez graduellement le nombre de répétitions, gérez l'acide lactique et privilégiez des poids plus légers pour favoriser la stimulation de l'hormone de croissance et obtenir des résultats optimaux. Souvenez-vous que la progression dans l'entraînement en stress métabolique demande du temps et de la patience, mais les bénéfices pour votre croissance musculaire en valent la peine.

11 vues0 commentaire

ความคิดเห็น

ได้รับ 0 เต็ม 5 ดาว
ยังไม่มีการให้คะแนน

ให้คะแนน

PROMOS

bottom of page